Fusion SC9-SCUF

Pourquoi cette Union ?

Le Comité directeur du SC9 avait fait part à ses adhérents d'un certain nombre de difficultés par un communiqué fin 2016. Ces difficultés demeurent.

 

Les contraintes liées à l'indisponibilité périodique et parfois durable d'un certain nombre d'équipements sportifs (TEP, gymnase et piscine Valeyre – Piscine Drigny) pénalisent votre pratique sportive. D'autant que les relogements sont impossibles dans le cadre exigu du 9è arrondissement et souvent complexes dans les arrondissements limitrophes avec des équipements sur-utilisés.

 

Parallèlement, la stagnation voire la baisse des subventions, de l'État comme de la Ville, a débuté et la conjoncture des finances publiques ne laisse en rien présager un renversement de tendance.

 

Ces difficultés pourraient nous conduire, si rien ne changeait, vers des perspectives complexes en terme d'offre sportive, de nombre d'adhérents et de l'indispensable équilibre économique, avec les conséquences sur l'emploi que cela pourrait avoir.

 

Un rapprochement fortuit

 

C'est dans le cadre de rencontres techniques sur les systèmes d'information que le SC9 et le SCUF ont pris conscience de leur proximité : tous deux sont omnisports avec des sections identiques, les deux sont reconnus par les pouvoirs publics pour leur moralité et leur gestion, les deux partagent les mêmes valeurs de service sportif, leurs bassins de recrutement sont contigus et se superposent aux marges, les deux sont confrontés aux mêmes problèmes de fermeture d’installations et de manque de taille critique pour surmonter les obstacles.

 

Ces contacts ont nourri l’idée d’une fusion créative d'une offre sportive rationalisée, diversifiée et élargie, qui offre des solutions positives pour faire face aux fermetures épisodiques par un jeu d’installations alternatives, comme de mieux négocier avec nos bailleurs avec une envergure renforcée.

 

En effet, dans la perspective du Grand Paris, les clubs doivent se doter d'infrastructures solides et atteindre une taille critique suffisante pour prétendre devenir un pôle de référence voulu par la réforme du sport.

 

Un projet sportif partagé

 

Les échanges et analyses préalables ont permis de bâtir un projet reposant sur des ambitions communes, riches de nos compétences et de nos expériences diversifiées.

Nous entendons profiter de cette réunion de talents pour développer notre offre de formation, de maintien en forme et de satisfaction de l'esprit de compétition dans les domaines couverts et dans ceux dont nous espérons bien favoriser la naissance, tout en combinant une politique de proximité et une unité de nos équipes.

 

Sans méconnaître l'attachement affectif de la plupart de nos adhérents au sigle et aux couleurs du SC9 qui va se fondre dans un SCUF renouvelé, nous sommes convaincus que cette mise en commun de nos aspirations et de nos potentiels permettra de se projeter dans un avenir garantissant à tous, et notamment à notre jeunesse, l'opportunité de pouvoir pratiquer et se perfectionner dans ses choix sportifs.

 

Face à un contexte sportif parisien particulier, cette opération va créer le quatrième club omnisports de Paris et, fort de ses presque 3 000 membres, le plus important de la rive droite. Pour tenir ce rang, les tâches concrètes ne manquent pas, qu'il s'agisse d'ouvrir au-delà des écoles existantes, natation et rugby, des structures renforcées pour nos jeunes en tennis, basket, volley et golf, de mettre au point des actions forme et santé pour les aînés et de réussir le brassage de nos équipes dans une multiplicité  d’installations de rare niveau.

Avec notre demi-siècle d'expérience, Il nous appartient d'écrire ensemble cette nouvelle page du sport parisien. Dans ce projet, chacun y a sa place.

 

Vive le sport !

 


Consultation du projet de traité de fusion et documents d'information

 
Dernière modification : 24/05/2018
 
 

Nos partenaires :